Bienvenue sur le site du BANE !

ATTENTION ! Les pistes du dimanche de Pâques sont supprimées !!!

1955 – 2019

64 Ans

Ce sont 15 passionnés de Berger Allemand qui se sont réunis, à Colombier, le 13 juin 1955 pour fonder le club « SC Neuchâtel et environs », qui deviendra quelques années plus tard « Club du Berger Allemand de Neuchâtel et Environs » ; BANE en abrégé. La désignation de Neuchâtel a été choisie pour des raisons réglementaires de distances entre les clubs de races fixées par le Club suisse du Berger Allemand dont le club est une sous-section. Le président de l’époque, habitant d’Auvernier, obtient de sa commune la location d’une parcelle d’environ 450 m2 sur l’article 1481 de la Commune de Colombier pour y ériger une « cabane ». Ce qui fut fait le 7 septembre 1957.

Dans le même temps, suite aux bonnes relations établies avec le commandement de la Place d’Armes de Colombier, l’autorisation d’utiliser une partie des terrains militaires du Triangle des Allées est accordée à des fins d’entraînement.

En parallèle, le club bénéficie également de la mise à disposition des terrains militaires de Planeyse pour les exercices de flair en particulier.

A l’étroit dans son petit chalet et, surtout en raison du mauvais état de celui-ci, il est décidé d’entreprendre les démarches nécessaires afin de construire un nouveau pied-à-terre.

C’est le 20 novembre 1981 qu’est inaugurée cette nouvelle construction, ceci après de nombreuses péripéties tant techniques que financières. En finalité, la satisfaction principale a été de disposer d’un instrument de travail (lieu de rassemblement, lieu de manifestation…) parfait de 70 places.

Le premier janvier 1987, une convention est signée avec le F.-C. Colombier, Co utilisateur du terrain, afin de pouvoir utiliser leur installation d’éclairage. C’est en septembre 2014 que le F.-C. Colombier cède au BANE son installation d’éclairage.

Manifestations : Le 11 novembre 1956, le SC Neuchâtel et environs organise, à Cortaillod, son premier concours ouvert. 17 concurrents répartis en 3 classes A, B et C s’y affrontent. Ensuite, chaque année, un concours ouvert sera organisé jusqu’en 2010. Puis par manque de membres il y a été renoncé. C’est la raison pour laquelle le BANE a décidé de renouer avec cette tradition de concours annuel en organisant le Championnat cantonal neuchâtelois de cynologie et concours du 60ème anniversaire en 2015. Les 8 et 9 novembre 1958, il organise son premier Championnat suisse du Berger Allemand réunissant 40 concurrents en classe de défense, dans le Val-de-Ruz. Cet exercice sera renouvelé les 1 et 2 novembre 1980 mais, cette fois-ci avec les classes de défense, sanitaire et internationales. Au total, 95 concurrents participent à cette belle manifestation et ils défileront dans le village de Colombier pour se rendre à l’Aula du collège secondaire de CESCOLE pour la distribution des prix. 1959 et 1965, organisation du Challenge romand du SC avec, 45 concurrents. De 1962 à 1966, la société organise des démonstrations à Chaumont. On peut y voir des exercices pratiques tels qu’arrêts de malfaiteurs ou garde d’un enfant.

De 1960 à 1980, organisation, sur le plan interne, de « Jeux de nuit », « Pistes de nuit », « Concours Jeunes Chiens » Ces joutes ayant pour buts de développer la camaraderie et, de permettre à chacun d’apprendre en jouant. L’intérêt ayant disparu, la compétition a été interrompue. C’est avec plaisir que les « Pistes de nuit » ont été réintroduites en 2014. Du 24 au 26 septembre 1971, le club du Berger Allemand de Neuchâtel et Environs frappe un grand coup en organisant le Championnat d’Europe pour chiens d’utilité. 7 nations y sont représentées avec 40 chiens.

En 1975, 1984, 1994 et 2002, le BANE a organisé le Championnat Cantonal Neuchâtelois. Au début, il se déroulait sur 2 jours avec 70 participants alors qu’aujourd’hui, il se déroule encore sur 2 jours mais, avec 20 participants par journée. En 1979, organisation de la Journée de sélection du Berger Allemand à Planeyse. Dès 1984, un concours interne « Coupe de Noël » est organisé. Il s’agit de permettre aux membres qui n’ont pas pu participer au concours ouvert du printemps en raison de leur engagement dans l’organisation, de participer à un concours plus « cool » pour terminer leur année cynologique. Cette journée est terminée par la traditionnelle « Fête de Noël » Membres : Les membres sont issus de tout le littoral neuchâtelois et du Val-de-Ruz. Il n’y a aucune obligation d’habiter le canton pour faire partie du Club du Berger Allemand de Neuchâtel et Environs. Il faut simplement être intéressé et motivé et, dans la mesure du possible détenir un chien. Toutes les races sont acceptées et, il n’est pas obligatoire d’effectuer des concours. Toutefois, l’instruction en vue de la compétition reste la base et la participation à des concours est le but premier.

L’effectif est à géométrie variable. De 15 en 1955, le club a compté jusqu’à 73 membres en 1996. L’effectif a diminué régulièrement jusqu’en 2005 où il s’est stabilisé aux environs de 40 à 45 membres. Cette baisse est le reflet de la diminution de détenteurs de grands chiens et, par l’apparition de nouvelles disciplines telles que l’Agility, en particulier. Education : L’éducation est faite par des moniteurs formés appelés à suivre des cours réguliers de recyclage organisés par la Commission technique pour chiens d’utilité et de sport, la Fédération romande de cynologie. Le club dispose également d’un Moniteur d’éducation canine (MEC) détenteur d’un brevet décerné par l’OFV conformément à la législation fédérale. L’éducation est basée sur les règlements de concours édités par la FÉDÉRATION CYNOLOGIQUE internationale (FCI) et par la COMMISSION TECHNIQUE POUR CHIENS D’UTILITÉ ET DE SPORT (CTUS) de la Société Cynologique Suisse (SCS).

Le travail est organisé par classes : – Chiens d’accompagnement, degré 1 à 3 – Chiens d’utilité multiple, degré 1 à 3 – Chiens sanitaires, degré 1 à 3 – Chiens de classe internationale – Chiens de pistes Ces classes sont divisées en disciplines : – Exercices de flair – Exercices d’assouplissement / obéissance – Exercices de docilité / défense

Le comité du BANE